mardi 29 novembre 2016

Le covoiturage : La solution conviviale & écologique

Dans les embouteillages ou ailleurs, la plupart des voitures ne sont occupées que par une seule personne, pourtant il existe des solutions pour optimiser l’utilisation de son véhicule, voici une petite enquête présentant une solution conviviale.







Nous invitons tous les propriétaires d’un véhicule à s’asseoir car le chiffre qui va suivre va normalement vous choquer. C’est bon ? Vous êtes bien installés ? En moyenne votre voiture est inutilisée 95 % du temps ! Pourtant vous avez l’impression de passer pas mal de temps au volant ? Eh bien non ! C’est une fausse route dans votre esprit. Imaginez une bouteille d’eau de 1,5 litre, videz-là et conservez pour votre consommation que 7,5 cl soit moins d’un quart d’une canette, ce serait du gâchis n’est-ce pas ? Pourtant nous sommes des personnes rationnelles, intelligentes ? Alors comment faire en sorte que notre voiture chérie décote pour de bonnes raisons ou nous coûte moins cher (c’est actuellement le troisième poste de dépense des ménages, soit 17 %). Parmi les solutions permettant d’optimiser l’utilisation de l’automobile, on retrouve le covoiturage (partage d’un même véhicule pour le même trajet). Bien que 26 % des Français l’aient déjà pratiqué, ce nouvel usage mérite une attention particulière tant il comporte de nombreux bénéfices selon les études de l’Admet.

Gains financiers : 2 000 euros pour un salarié résidant à 30 km de son travail (le coût moyen d’un véhicule est de 6 000 euros/an).
Lutte contre l’exclusion : 50 % des personnes en insertion ont déjà refusé un emploi ou une formation pour des raisons de mobilité.
Lutte contre la fatigue : le conducteur ne peut pas dormir, le passager oui !
Protection de l’environnement : 36 % des émissions de dioxine de carbone, 15 % des particules fines proviennent des échappements.
Gains de temps : le covoiturage peut atténuer fortement (de 5 à 10 %), voire supprimer les embouteillages aux heures de pointe.
Alternative aux circonstances exceptionnelles : panne, pic de pollution, grêve...

Et le covoiturage de proximité ?

Géré de façon informelle, le covoiturage de proximité concerne de nombreuses situations telles que : les sorties de loisirs, récréatives ou sportives, les personnes en isolement, en difficultés économiques, les trajets scolaires. Si nous étudions sur la dernière situation, il est constaté que 33 % des étudiants empruntent leur automobile pour aller en cours. Pourtant seuls 9 % d’entre eux font appel au covoiturage. Le système de covoiturage mis en place sur le site de Mon P’ti Voisinage apparaît comme une réponse efficace à la problématique de cette population qui, plus que de moyenne, compte chaque sou. Cet outil leur permet de solliciter et d’organiser un partage de véhicule pas seulement avec leurs camarades de classe, mais avec l’ensemble de leurs voisins inscrits sur Mon P’ti Voisinage et réalisant le même chemin. C’est avantageux pour le porte-monnaie, pour les études et pour la planète.