vendredi 26 février 2016

5 façons (insolites) d’aller à la rencontre de vos voisins !

S’inscrire sur Mon P’ti Voisinage, c’est déjà faire un premier pas vers ses voisins ! 
Mais comment faire pour aller plus loin ? Le secret est de se lancer et de ne pas avoir peur de prendre des initiatives. 
Voici quelques idées qui pourront vous aider à établir un premier contact chaleureux et positif avec eux et contribuer à rendre la vie de quartier meilleure tous ensemble.



Pour commencer, si vous aimez discuter et échanger, il pourrait être tout à fait intéressant de participer à un café-débat. Ce sera l’occasion originale mais idéale pour sympathiser tout en débattant autour de thèmes qui vous tiennent à cœur et vous rapprochent. Bien entendu, le tout arrosé de convivialité et d’un bon café !

Afin de développer un peu plus cette idée et aller au-delà du café, il pourrait aussi être sympathique d’imaginer un atelier cuisine avec vos voisins. Faire connaissance tout en titillant vos papilles gustatives, voilà un mélange gagnant ! Ensuite, vous n’avez plus qu’à savourer et partager ce bon moment avec ceux qui partagent déjà votre rue.

Mais que faire si vous n’avez pas faim ? Et bien nous pouvons vous conseiller de pratiquer une activité sportive ! Yoga, randonnées, match de football au terrain municipal, les possibilités sont nombreuses. Convenez d’un moment pour vous retrouver et conjuguez ainsi bonne humeur, dépense d’énergie et grand bol d’air.

Si le sport n’est pas votre tasse de thé, vous pouvez tout simplement vous rencontrer à l’occasion d’activités culturelles ou ludiques, telles qu’une visite de musée, une conférence, des jeux de société, une sortie au cinéma. Et pour s’y rendre ? Rien de mieux que le covoiturage !

Enfin, si vous aimez fleureter et que vous souhaitez faire le tri dans vos placards, les vides-greniers ou bien dressing sont vos amis ! Ça vous permettra de partager votre temps, vos objets et un esprit commun et de briser la glace facilement.

Et bien évidemment, les apéritifs et les soirées restent de grands classiques pour nouer des liens ;) 


Pour rappel, vous pouvez organiser et participer aux événements de votre voisinage en cliquant directement ici !

vendredi 19 février 2016

4 choses qui vont vous rassurer sur l’économie du partage !

L’économie collaborative, un choix évident pour certains, un sujet de méfiance pour d’autres. Certains freins ressortent souvent, alors, la rédaction du blog s’est donnée pour mission de rassurer les plus sceptiques d’entre vous !




Idée reçue n°1 : Vous êtes persuadés que vous n’avez rien à proposer 

Et pourtant, en y regardant de plus près, c’est bien une foultitude d’objets et de services simples et pratiques que vous pourriez offrir et échanger. Par exemple, cette perceuse flambant neuve que vous avez utilisée une seule et unique fois, pourquoi ne pas la partager ? Cet exemple est valable pour tout l’électroménager léger, les outils, le matériel de jardinage ou encore les aliments ! 

Qu’en est-il des services ? Comme une majorité de français, vous possédez sûrement une voiture personnelle, alors pourquoi ne pas emmener avec vous votre voisin dont le lieu de travail se situe à seulement quelques minutes du vôtre ? Vous avez là de quoi diviser par deux vos frais de déplacement domicile-travail ! Vous voyez, on a tous quelque chose à partager.

Idée reçue n°2 : La qualité des biens et services que vous pouvez vous procurer sur le marché de l’occasion et sur Internet laisse à désirer 

Cette inquiétude est légitime et c’est justement pour palier à cela que Mon P’ti Voisinage a aussi été créé. En effet, lorsque vous traitez avec votre voisin, vous pouvez facilement lui faire part de vos soucis, bien plus qu’avec une personne située à 600km de chez vous. L’objet que l’on vous a prêté ne fonctionne pas ? Vous n’avez qu’à traverser la rue pour le ramener et en parler à votre voisin.
Il est tout de même plus encourageant de faire confiance à celui que vous croisez tous les matins qu’à un inconnu du bout de la France.

Frein n°3 : Ça prend du temps 

Et pour les derniers qui pensent que participer à l’économie collaborative est chronophage et que ça nécessite du temps… Oui, rendre service prend du temps. Mais nous avons tout à gagner à réinvestir ces temps de vie partagés : ça fait du bien à nos relations. Et puis, aider un voisin en gardant ses enfants un soir… ça peut être autant de temps gagné quand ce même voisin viendra tondre votre pelouse pendant que vous irez à la plage.

Frein n°4 : Des économies, vraiment ?

Oui, vraiment. L’intérêt financier de l’économie collaborative est bien réel. Troc, achats groupés, échange de services, co-voiturage, garde d’enfants ou encore de cours particuliers,… sont autant de moyens pour dépenser moins. En utilisant la calculette collaborative, vous verrez combien vous allez pouvoir économiser chaque mois.

vendredi 12 février 2016

L’habitat de demain sera créateur de lien social !

Révolu le temps de l’individualisme au sein de son quartier, les français souhaitent nourrir plus de proximité avec leurs voisins ! La ville devient plus intelligente, plus collaborative, plus smart. Les constructeurs et acteurs de l’habitat l’ont bien compris et les nouveaux projets qui sortent de terre, tendent à réunir les résidents autour de valeurs communes : entraide, partage et échange. Les français vont-ils devenir plus complices et solidaires ? On le dirait bien ! Le blog Hello Voisin décrypte le phénomène pour vous.





Depuis toujours, notre logement conditionne nos usages et joue un rôle primordial dans la révolution de l’économie collaborativeLes constructeurs et promoteurs l’ont bien compris et intègrent progressivement cette nouvelle donne dans leurs réflexions et leurs offres. Leur métier évolue. Il ne s’agit plus simplement pour eux d’imaginer un nouveau bâtiment et de le construire mais aussi de penser au bien-être de leurs nouveaux résidents, aux relations possibles entre les voisins, aux mutualisations potentielles et à leur implication dans le quartier. En plus d’innover par la pierre, ils se doivent aussi désormais d’innover par le lien social

Le challenge est de taille et les nouveaux concepts fleurissent.
Le trait commun de tous ces projets ? Le lien social. Les projets innovants ont tous à coeur de favoriser les relations intergénérationnelles, de promouvoir des valeurs d’entraide ou de partage et développer des communautés locales et plus solidaires.

Et l’idée séduit et pour cause : se tourner vers des valeurs plus collaboratives, c’est s’enrichir à tous points de vue. Lien social, bonheur, économies réelles induites par la mutualisation des ressources sont autant d’avantages que l’on peut retirer de l’expérience.

Proposer un service, offrir un objet à un voisin ou mutualiser sont autant de prétextes qui vous permettront d’aller vers la découverte de l’autre et améliorer le quotidien de personnes isolées, en marge ou tout simplement de vivre plus heureux.

L’habitat fait sa révolution et c’est tant mieux : on se sentira moins seul ! 

---
Aller plus loin !






mercredi 3 février 2016

Pour partir en voyage, laissez-vous surprendre par NightSwapping






« Échangez des nuits, pas de l’argent » 
C’est un peu le leitmotiv du site Nightswapping qui allie économie collaborative et voyages à merveille.

Le concept a séduit l’équipe du blog. 
On vous le présente tout de suite !




Mais c’est quoi le concept exactement ?


C’est simple, NightSwapping s’appuie sur un système de troc qui permet à chacun de séjourner gratuitement chez un autre membre.



Comment ça marche?


Rapide et intuitif, il vous suffit dans un premier temps de créer votre projet de voyage en indiquant où vous souhaitez partir et à quelles dates. Instantanément un flux de suggestions s’affichera et vous pourrez sélectionner les séjours qui vous intéressent en les swipant avec votre doigt. Si l’hôte est disponible pour vous accueillir, c’est le match ! et vous pourrez alors directement entrer en communication avec lui.


En fait, dès votre inscription, vous disposez d’un « capital de voyage » qui varie en fonction que vous soyez l’hôte ou hébergé. Admettons que vous proposiez un hébergement pour 7 nuits et que vous partez à votre tour pour 3 nuits : votre capital de voyage sera alors de 4 nuits, et ainsi de suite.

Sachez que si vous ne pouvez pas héberger, vous pouvez tout de même acheter des nuits (entre 7 et 49€) directement sur le site, ce qui reste économique. Et ça c’est top !



Et niveau sécurité, c’est sûr tout ça ?


Un « profil de confiance » est demandé pour chaque utilisateur et le site garanti notamment une couverture mondiale, un relogement possible en cas de non conformité et une prise en charge des frais de rapatriement grâce à un partenariat conclu avec l'assurance Allianz.

Également disponible sur tablette et mobile avec son application, la plateforme est déjà présente dans 160 pays du monde et rassemble plus de 150 000 membres. 
On vous conseille d’y faire un tour !


Bonne route à eux :)