mercredi 26 octobre 2016

Découvrez toutes les nouveautés Mon P’ti voisinage

Vous inventez le monde de demain. Pour vous aider, l’équipe Mon P’ti Voisinage s’engage à vous fournir des solutions pratiques et bienveillantes qui feront rayonner votre vie locale. Au programme : des partages, de l’optimisme, des actions et de la solidarité. Soyons l’énergie verte de demain ! Venez, on vous emmène à la découverte de la toute  nouvelle plateforme Mon P’ti Voisinage qui se lance avec toujours la même idée en tête : faciliter le partage et la mise en relation près de chez vous.

« Cette refonte globale de l’interface Mon P’ti Voisinage est le résultat de la prise en compte de milliers de retours utilisateurs et de conversations avec nos ambassadeurs*. Plus simple, plus fonctionnelle, plus riche aussi… elle  donnera la part belle à l'échange de compétences avec vos voisins, à la mutualisation de vos objets, à l’entraide de quartier, mais aussi aux usages émergents : la cuisine collaborative entre voisins, le financement participatif local, l’achat groupé d’énergie ou de produits alimentaires, la mobilité partagée et bien d’autres surprises » raconte David Rouxel, fondateur de Mon P’ti Voisinage.



Une refonte totale de l’expérience utilisateur 

C’est bel et bien une seconde génération de son réseau social que vous présente aujourd’hui l’équipe Mon P’ti Voisinage. L’enjeu : repenser l’expérience utilisateur proposée de A à Z pour faciliter l’accès aux nouveautés près de chez vous. « Nous avons la plateforme d’entraide et de partage la plus riche du marché en terme de services et de fonctionnalités. L’enjeu du design d’interface était donc de rendre compréhensible et accessible une offre très fournie. Faire simple est compliqué. Notre positionnement est unique sur le marché, nous avons donc du inventer de nouveaux types d’interactions pour façonner une plateforme unique » précise Agrippine Lesuffleur, Designer chez Mon P’ti Voisinage. Cette refonte, pensée en parallèle pour web et mobile, permet d’offrir une expérience utilisateur unifiée quel que soit le canal.

Une plateforme dont vous êtes le héros

« Nos utilisateurs ont entre 25 et 55 ans pour la plupart. Leurs attentes sont multiples. Le plus simple, c’était donc de designer une plateforme facilement personnalisable », poursuit Agrippine Lesufleur. Ainsi, notre nouveau système de filtre permet par exemple de personnaliser son fil d’actualité en un clic en sélectionnant son mode préféré : « entraide & solidarité » pour du tout gratuit, « échanges rémunérés » pour traquer les bons plans et occasions, « consommer local » pour dénicher les produits et producteurs locaux. Par ailleurs, l’interface donne toujours une place importante à ses ambassadeurs* volontaires qu’elle positionne comme des facilitateurs de convivialité locale. De nombreux développements futurs leurs seront consacrés.

Les principales innovations en un clin d’oeil 




Des API intelligentes pour les partenaires 

Grâce au développement de nouvelles API, les startups partenaires pourront faire de ce réseau un axe majeur de leur acquisition et de fidélisation auprès d’une communauté militante et convaincue des bienfaits du collaboratif.

vendredi 21 octobre 2016

Souriez, vous pouvez tout FILTRER !

C’est nouveau, il est désormais possible de personnaliser son fil d’actualité à l’aide de filtres thématiques : vous focaliser sur l’entraide et la solidarité ? Suivre toute l’actualité de votre quartier ? Ne plus afficher les échanges rémunérés de vos voisins ? Suivez le guide : on vous explique pourquoi et comment s’en servir.

Parce que vous savez mieux que nous, ce que VOUS voulez 

En écoutant tous vos retours chers utilisateurs, il y a une chose que l’on a compris : vous êtes tous différents et avez des attentes qui, sans diverger car vous êtes généralement liés par le même socle de valeurs, peuvent se différencier. Vous avez entre 25 et 55 ans en majorité, vous êtes actifs ou pas, engagés dans le milieu associatif ou pas, vous avez du temps libre ou pas, vous avez besoin de revenus complémentaires… ou pas. Bref, on s’est creusé la tête pour trouver une solution qui convienne à tous. Et on en a conclu, que le mieux, ce serait encore de vous laisser choisir ce que vous souhaitez voir apparaitre dans votre fil d’actualité. C’est ainsi que son nés : les filtres.

Mode d’emploi pas à pas

Depuis votre interface d’accueil, le bouton « filtre » se situe en haut à la jonction entre votre fil d’actualité et votre carte.
Cliquez. Un menu se déplie.



Choisissez votre mode préféré
  • Actualité : ce mode correspond aux messages de vos voisins, aux événements, aux sondages… 
  • Entraide et solidarité : ce mode regroupe tout ce qui est gratuit : dons, services bénévoles… ;-)
  • Échange rémunérés : ce mode vous donne accès aux bons plans et offres rémunérées proposées. Le désactiver vous permet de vous affranchir d’un coup de ces offres ;-)
  • Consommer local : ce mode regroupe tous les acteurs et publications qui vous permettront de consommer des produits locaux et/ou de contribuer à l’économie locale : commerces, producteurs locaux, AMAP, ruches… 
Si ces modes sont bleu, c’est qu’ils sont activés et que les publications correspondantes apparaissent dans votre fil d’actualité.
Si ces modes sont cerclés de blanc, c’est qu’ils sont désactivés et n’apparaissent pas dans votre fil d’actualité. 
Un clic suffit pour les activer / désactiver. Pour aller encore plus loin, vous pouvez, en cliquant sur la petite flèche située juste en dessous de chaud des boutons, visualiser et sélectionner plus en détail.

Réglez la distance 

À gauche des filtres, vous pouvez choisir la distance maximum à laquelle doivent se situer les partages que vous verrez dans votre fil d’actualité. La petite maison correspond à l’échelle de votre voisinage. Faites glisser le curseur bleu jusqu’à la distance souhaitée sachant qu’elle sera au maximum de 30 km autour de chez vous si vous positionnez le curseur tout à droite. C'est à vous de choisir !


Souriez… vous pouvez tout FILTRER !

Quand les collectivités s’appuient sur leurs habitants pour déterminer les projets de la ville

Lancé en 1989 à Porto Alegre comme un renforcement de processus démocratique, le budget participatif s’est diffusé en France au début des années 2000. Aujourd’hui, l’enquête Nexus nous apprend qu’entre 1269 et 2778 territoires ont recours à cet outil citoyen. Nous retrouvons notamment des exemples à Medellin, Lisbonne, New York City et Tozeur. Dans l’hexagone aussi de nombreuses collectivités  en font l’expérience : Lanester, Morangis, Montreuil, Paris, Bar Le Duc, Rennes, Grande Synthe, mais aussi des conseils régionaux d’Ile de France, l’ex Poitou Charentes et les Hauts de France.

Alors le budget participatif, c’est quoi avant tout ?

C’est un outil d’expression et de décision de, par et pour tous : citoyens, entreprises, associations, agents de la collectivités, conseils de quartier. Les élus soumettent une enveloppe globale à leurs administrés et ces derniers proposent des projets qui seront ensuite retenus ou pas selon un processus démocratique. Les projets font appel au budget d’investissement et ne doivent pas entraîner de frais de fonctionnement supplémentaire (ou inférieurs à 5 % du montant de l’investissement). Ainsi le budget participatif permet aux citoyens d’avoir directement la parole, d’être écoutés et se sentir capables d’exprimer leurs priorités. En ouvrant la participation à tous, ils donnent la capacité de réorienter les ressources publiques.



Les clés de l’efficacité de cette démarche résident dans le fait que les habitants doivent raisonner avec une logique d’intérêt général, le « je voudrais pour moi » doit laisser place au « ce que je voudrais pour mon quartier, mon arrondissement, ma ville, ma région ». Côté collectivité, initier cette démarche impose de segmenter, au besoin, sa consultation en fonction du territoire sollicité, organiser le processus de communication, sélectionner et contrôler l’efficacité des projets, et enfin, de diffuser les résultats obtenus auprès des populations .

Le budget participatif a fait ses preuves, année après année, car chacun y trouve son compte :
  • L’élu renoue ou renforce son lien de confiance, de compréhension avec les citoyens et réciproquement. Et sa côte de popularité grimpe : selon Josh Lerner (Professeur à l’Université d’Harvard) à New York, les élus qui soutiennent le budget participatif sont 10% plus populaires, autre cas où le maire de San Antonio (Chili) a été réélu deux fois depuis 2004, et la dernière avec plus de 70% des voix.
  • Les conditions de vie s’améliorent pour tous les habitants car leur implication favorise les projets qui ont le plus de sens pour eux et leur quotidien.
  • Il encourage le civisme fiscal des citoyens qui, au fil du projet, comprennent davantage le sens de l’impôt. La lutte contre la corruption s’en trouve renforcée d’un côté et, de l’autre d’ailleurs.
  • L’ONU considère qu’il s’agit d’un outil de croissance économique et de développement social. 


Alors ? Qui d’entre vous se sent prêt à solliciter son élu ? Ça se tente non ?

L’économie collaborative, c’est aussi dans votre assiette !

Lorsque nous parlons d’économie collaborative, nous pensons généralement au covoiturage, au partage de services, avec notamment BlaBlacar, AirBnb, ou encore Uber. Mais nous oublions souvent que l’économie collaborative s’invite également à notre table. Ruche, AMAP, Start-up, producteurs locaux, les acteurs de la consommation alimentaire collaborative sont nombreux. Nous avons réuni pour vous quelques bons plans :-)

Consommez local, consommez mieux 

Manger des produits locaux, c’est manger des produits de bonne qualité, à la bonne saison, qui ont donc un meilleur goût ! Les producteurs locaux sont nombreux près de chez vous, ils vous permettent d’acheter des fruits et légumes sains, frais, produits de façon naturelle. Oubliez le transport et la production industrielle.
De plus, vous pourrez découvrir de nouvelles saveurs grâce à des variétés qui ne sont pas vendues dans les grandes enseignes.

En achetant au producteur près de chez vous, vous participez à l’économie locale, et cela, c’est quand même positif :-) 

Achetez groupé, achetez malin 

Connaissez vous les AMAP ? Sous la forme d’une Association pour le Maintient de l’Agriculture Paysanne, les AMAP sont des vrais lieux de rencontre et de partage entre des producteurs passionnés et des consommateurs investis. Chaque semaine, le producteur propose aux consommateurs associés des paniers de produits frais, cultivés dans le respect de la nature et l’environnement.

Le prix des paniers est fixé de façon collaborative, permettant au producteur de couvrir ses frais, et aux consommateurs de manger sainement à un prix abordable.



La Ruche Qui Dit Oui ! Le Concept ? « Rassemblons-nous pour acheter les meilleurs produits aux agriculteurs et artisans de nos régions ». Avec 700 ruches en métropole, vous trouverez sans problème une ruche près de chez vous ! On y achète des produits locaux tels que des fruits, légumes, pain, fromage, viande, bière… La richesse des produits vous fera apprécier cette nouvelle façon de consommer.
Commandez vos produits sur internet, et chaque semaine votre ruche vous donne rendez-vous dans votre quartier pour retirer votre commande. C’est simple, convivial, et bon pour l’environnement et votre santé :-) 

Plantez, arrosez, cultivez !

Les jardins partagés sont des jardins cultivés collectivement par les habitants d’un quartier, leur permettant de partager un moment convivial et ludique. On les retrouve le plus souvent dans les zones urbaines, afin de retrouver un peu de verdure et de naturel.
Se côtoient ici des passionnés du jardinage, des apprentis jardiniers ou de simples curieux. Ils se partagent des petites parcelles de terrain, des conseils et des outils de jardinage.

Grâce à ces lieux collectifs, les habitants du quartier apprennent à manger différemment, local, et de manière plus saine. Lancez-vous dans l’aventure !


Et les Start Up dans tout ça ?

Le repas, c’est avant tout un moment convivial que l’on adore partager en famille, entre amis ou entre voisins. C’est donc naturellement que des passionnés ont lancé leur Start Up pour faire émerger le « Fooding », et il y en a pour tous les goûts ! En voici une petite sélection :

Mon Voisin Cuisine, commandez des plats faits maison, authentiques, cuisinés par des talents près de chez vous, à un prix réduit.

Voulez Vous Diner, mangez chez l’habitant, rencontrez autour d’un bon repas, et cela dans le monde entier.

Meet Ze Chef, c’est la plateforme de mise en relation entre particuliers pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Vous avez une part en trop ? Pas envie de gaspiller ? Prenez votre plat en photo et proposez-le à vos voisins.

Food Swap'ers, c'est le réseau du troc culinaire. Échangez vos plats cuisinés contre un autre plat d’un membre de la communauté.

Alors, qu’est-ce qu’on mange ce soir ? :-) 

mercredi 12 octobre 2016

Risque inondation : tous concernés, tous préparés !


Mon P’ti Voisinage est partenaire de l’opération pilotée par l’EPTB Seine Grands Lacs à l’occasion de la journée internationale de prévention des catastrophes naturelle intitulée « Risque inondation : tous concernés, tous préparés ! ». Nous avons encore tous en tête les grandes crues de juin 2016 qui ont frappé la Région Ile-de-France. Le risque inondation est un risque naturel présent sur l’ensemble de nos territoires, alors mieux vaut s’y préparer et l’anticiper. 

Les relations et l’entraide se cultivent toute l’année

Pour pouvoir compter sur une exceptionnelle solidarité de son voisinage en cas d’inondation… encore faut-il être en bons termes avec celui-ci. La solidarité se construit pas à pas et se nourrit de nos gestes du quotidien. Notre conseil n°1 est donc de vous rapprocher de vos voisins et de leur proposer, au fil de l’année, vos coups de pouce. Ainsi, ils seront beaucoup plus enclins à vous dépanner en cas de pépin et surtout, en vous connaissant mieux, vous aurez la possibilité de vous entraider plus rapidement et plus facilement.  Concrètement, le réseau social Mon P’ti Voisinage vous permet de construire ce type de relation sur le long terme. Objets, services, trajets, achats, partager : de nos jours tout se mutualise, tout se partage pour le bénéfice de tous. Pensez-y !

Le jour J, ayons tous ensemble les bons réflexes

Luttez contre les fausses bonnes idées : 
Revenir sur un lieu inondé pour aller chercher quelque chose, 
Rester habiter dans une maison inondée.
Adoptez les bons réflexes :
Signalez les personnes âgées, handicapées ou isolées, les plus susceptibles d’être en détresse à votre mairie. 
N’encombrez pas  les lignes téléphoniques des secours (Pompier 18 - Samu 15). Ne les appelez qu’en cas de réel danger.
Conservez avec vous le matériel nécéssaire : eau, denrées non périssables, vêtements chauds et couvertures, radio à piles chargées ou à dynamo et téléphone portable, médicaments et documents importants.
Si vous n’êtes pas touché par les inondations, n’hésitez pas à proposer votre aide à votre mairie et connectez-vous depuis votre smartphone à votre réseau d’entraide Mon P’ti Voisinage. Vous pourrez y partager vos objets et services mais aussi répondre aux besoins de vos voisins.

Et après ?

Prenez des nouvelles de vos voisins - sans prendre de risques - et répertoriez leur besoins.
Partagez ces besoins avec votre voisinage sur votre réseau social. N’hésitez pas à organiser une petite rencontre pour organiser l’entraide tous ensemble sur le moyen terme et à vous rapprocher de votre ambassadeur de quartier. Proposez vos services, votre temps, partagez vos ressources. Les besoins seront nombreux et toutes les bonnes volontés bienvenues car nous avons tous quelques chose à partager dans ces conditions d’urgence : de la nourriture, du temps (nettoyage, déblayage, garde d’enfants, réparations en tout genre, covoiturage, aide aux démarches administratives, préparation de repas), des objets (vêtements, outils, véhicule, produits hygiène et de soin) voire même un hébergement d’urgence.

Il se peut que les conséquences durent pour vos voisins même si la crue ne fait plus la une des JT. Restez attentifs à leurs difficultés : toutes les petites attentions comptent. Un petit message pour prendre des nouvelle, un petit repas préparé avec attention, un coup de pouce pour aller chercher les enfants à l’école… Faites durer la solidarité du quartier !

Les adresses utiles

Pour m’informer sur les risques majeurs, RDV dans ma mairie, dans ma préfecture ou sur les sites officiels : macommune.prim.net  ou www.gouvernement.fr/risques
Pour savoir si mon habitation, mon travail, l’établissement scolaire de mes enfants, la maison de retraite de mes parents se situent en zone inondable, RDV sur sigr.iau-idf.fr/webapps/visiau/.
Pour connaître la vulnérabilité de mon habitation et les mesures à prendre pour la réduire, RDV sur : www.habitat-inondation.calyxis.fr/


Pour suivre l’évolution des crues : www.vigicrues.gouv.fr/

Échangez à l’échelle de votre immeuble !

Connaissez-vous vraiment votre voisin de pallier ?

Généralement, nous le croisons dans l’ascenseur, en allant chercher le courrier, nous échangeons un timide sourire, un « bonjour », mais pas plus.
Pourtant, l'immeuble est un véritable lieu de vie, aux ressources inestimables !

En effet, votre voisin d’étage est peut-être un excellent professeur d’anglais qui pourrait aider votre fils. Ou encore, le jeune homme du troisième, que vous ne croisez que rarement, est peut-être un excellent professeur de guitare.

Le problème, c’est qu’il est souvent difficile d’aborder son voisin que nous ne connaissons que très peu. La solution ? Nous l’avons trouvé chez nos voisins les Suisses ! Chez Mon p’ti Voisinage, nous appelons ça les « Stickers » pour boites aux lettres :-) 
De jolie stickers à coller sur votre boite aux lettres, pour indiquer à vos voisins ce que vous êtes prêts à échanger ou partager.
Par exemple, Jean le bricoleur du cinquième, possède une superbe caisse à outils, et partagera sa perceuse avec plaisir. Sophie, votre voisine de pallier, propose du covoiturage pour emmener les enfants à l’école le matin, pratique ! Enfin, votre voisin Romain recherche un camarade pour jogger avec lui le dimanche.

Et vous, que proposez-vous à vos voisins ?

 



Votre résidence : un lieu de vie, de partages et d’échanges entre voisins.

Au sein de votre résidence, vous pouvez créer une réelle communauté, autour du partage et de l’entraide entre voisins. Par exemple, organisez un apéro entre voisins, ça sera l’occasion de faire connaissance avec les nouveaux arrivants, de discuter des projets concernant les lieux de vie communs ou de réfléchir à un jardin partagé par exemple ? :-) 


Pour aller plus loin …

Et si on vous parlait de Smart City ? Une ville intelligente, ou la cohésion sociale entre les habitants est renforcée, et le dialogue citoyen ouvert avec la collectivité.

Dans le milieu urbain, les liens sociaux se sont fortement dégradés ces dernières années. Les villes intelligentes veulent donc innover pour améliorer les relations entre habitants et villes. Tout cela, en utilisant des nouveaux outils collaboratifs, qui permettent d’échanger rapidement et simplement.


Avez-vous testé l’application Mon P’ti Voisinage ?